Build your base

Alienum phaedrum torquatos nec eu, vis detraxit periculis ex, nihil expetendis in mei. Mei an pericula euripidis, hinc partem ei est.

Blog

Découvrez l’art traditionnel du Gyotaku avec Marc Porrini

Aujourd’hui nous allons faire un tour du côté de l’art traditionnel japonais avec un artiste peintre invité sur le salon, Marc Porinni, maître dans l’art du Gyotaku.

L’ART JAPONAIS DU GYOTAKU
魚拓

Le gyotaku (魚拓, Gyo : poisson et Taku : empreinte, trace) consiste à prendre l’empreinte d’un poisson sur un support souple tel que papier de riz, toile de lin, soie…

La technique de prise d’empreintes s’inscrit dans une longue tradition asiatique, mais la prise d’empreintes de poissons est une tradition japonaise. Elle était à l’origine utilisée par les pêcheurs japonais pour immortaliser leur prise de pêche, en particulier lorsque celle-ci avait un caractère exceptionnel. L’empreinte était accompagnée d’indications telles que le lieu de pêche, le nom du pêcheur, le nom et le poids du poisson, la date de la pêche…

Les deux exemplaires connus les plus anciens de gyotaku datent de 1862.

Deux techniques sont utilisées :

  • La méthode directe ou méthode traditionnelle.

Elle consiste à l’origine à recouvrir le poisson d’encre de chine ou de seiche et à en prendre l’empreinte en appliquant un support souple comme du papier de riz. La couleur a ensuite été introduite en remplacement de l’encre à l’initiative de maitres japonais.

  • La méthode indirecte.

Développée par maître Koyoo Inda dans les années 1940, elle correspond à une évolution de la tradition et consiste à préparer le poisson, à le recouvrir d’un support souple (papier, coton, polyester, soie…) et à appliquer sur le support les couleurs à l’aide de tampons en tapotant doucement pour faire apparaitre les détails du poisson. Seul l’œil est travaillé au pinceau.

Présentation de l’artiste – Marc Porrini

Artiste peintre aquarelliste Marc Porrini a été formé à la méthode directe et indirecte avec utilisation d’encres de couleurs par le Maître japonais Mineo Ryuka Yamamoto,un précurseur dans cet art.

Il a obtenu le titre de «maître» au Japon pour cet art sous le nom d’artiste japonais «MARUKU» (マルク)
Il est inscrit à la Maison des Artistes sous le numéro d’ordre : P872794

Marc Porrini est membre de Nature Printing Society et de Bretagne Japon. Il exposera plusieurs de ses créations pendant Sugoi! et sera ravi de pouvoir partager sa passion avec vous.

A propos

Atelier : 5 impasse Bapaume 56170 Quiberon
www.gyotaku-porrini.fr
Tel : 06.07.77.55.41

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.